Comment fonctionne l’assurance moto saisonnière ?

Si la voiture est un véhicule valable pour toutes les saisons, l’utilisation de la moto est souvent soumise aux conditions météorologiques : lorsqu’il fait froid, elle a tendance à être moins utilisée.

C’est précisément pour cette raison que les compagnies d’assurances proposent des formules d’assurance temporaire qui permettent aux « centaures» d’économiser sur l’assurance responsabilité civile moto.

La couverture limitée à une fraction de l’année est en fait, la solution idéale pour ceux qui veulent éviter de payer pour une moto qui reste au garage pendant de longues périodes.

L’assurance moto temporaire dite saisonnière, se distingue selon sa durée. Qu’il s’agisse d’une couverture mensuelle, trimestrielle ou semestrielle, l’important est qu’elle soit souscrite pour une durée inférieure à 12 mois.

Assurance moto saisonnière

Assurance moto saisonnière C’est une assurance temporaire qui peut être souscrite pour une durée encore plus longue qu’une couverture hebdomadaire ou mensuelle.

Cette assurance moto périodique fait plutôt référence à des périodes de temps des entités médiatiques, notamment de trois ou six mois, donc été ou printemps généralement. Évidemment, rien ne vous empêche de choisir une autre saison.

En effet, de nombreux motards optent pour cette formule. Une solution parfaite qui permet de sortir sa moto pendant les belles journées, en ne payant que les frais d’utilisation.

Les mois restants de l’année, pendant lesquels la couverture d’assurance n’est pas active, le deux-roues ne doit pas être utilisé, même pas pour quelques mètres de route, mais cela évitera de dépenser de l’argent inutilement.

Ces polices sont également appelées «suspendues» car elles vous permettent de geler la prime payée pendant les mois de non-utilisation.

Dans certains cas, la suspension du contrat est également autorisée plusieurs fois. Par exemple, si vous prévoyez d’utiliser la moto, dans un délai d’un an, uniquement de mars à mai et de juillet à octobre.

Dois-je souscrire à une police moto saisonnière ?

Les avantages en termes de coûts d’assurance temporaire sont évidents : comme mentionné, par rapport au taux annuel de responsabilité civile moto, vous ne payez que pour la période ou les jours d’utilisation effective.

De plus, la suspension de la couverture n’affecte pas la détermination de la classe de mérite, qui est déclenchée dans tous les cas à la fin de l’année.

À l’inverse, ces polices moto ne présentent probablement que deux défauts évidents :

  • la présence probable de franchises ;
  • la présence de plafonds.

L’indemnisation peut ne pas couvrir intégralement un quelconque dommage, et l’interdiction absolue d’utilisation en dehors de la période de couverture d’assurance, sous peine de pénalités très élevées.

Que faire pour souscrire à une assurance moto saisonnière ?

Lorsque vous décidez d’acheter une moto et de souscrire la police qui correspond à vos besoins, vous vous interrogez souvent sur l’usage réel du véhicule. Donc sur la nécessité de privilégier une police saisonnière.

Dans le cas où vous décidez de souscrire une assurance moto temporaire, il est bon de prendre en compte certains facteurs qui caractérisent ce type de police.

Consulter les clauses d’assurance

Tout d’abord, avant de signer le contrat, il est conseillé de lire attentivement toutes les clauses. Certains peuvent prévoir une franchise élevée en cas de sinistre avec des dommages supérieurs à la valeur du véhicule indiquée dans le devis.

En effet, la compagnie ne couvrira que jusqu’à ce que la limite maximale soit atteinte, tandis que la partie restante sera payée par la personne responsable de l’accident.

Évaluer votre pourcentage d’économie

Le pourcentage d’économie est également un facteur important, et varie selon le profil du conducteur et les caractéristiques du véhicule.

Il est donc possible de limiter la couverture à un conducteur ou d’inclure plusieurs personnes.

Un contrat limitant

La liberté d’action du conducteur est certes limitée dans l’utilisation de son véhicule. En dehors de la période d’assurance, la moto ne pourra pas circuler, même sur de très courts trajets, sur la voie publique.

Pour surmonter les limites de l’assurance moto saisonnière et répondre aux besoins des motocyclistes, plusieurs proposent des polices annuelles qui peuvent être facilement suspendues et réactivées en quelques opérations simples, offrant confort et sécurité.

De plus, les polices annuelles pouvant être suspendues vous permettent de geler la prime payée pour les mois pendant lesquels la moto ne sera pas utilisée.

Vous pouvez réactiver l’assurance lorsque cela est nécessaire, ou dans la période de couverture souhaitée.

Toutes les compagnies d’assurance de France ne proposent pas de polices moto saisonnière, mais vous pouvez trouver plusieurs opérateurs proposant de telles polices.

Ce type d’assurance moto temporaire reste une façon intelligente de gérer les coûts.